NOUS CONTRIBUONS À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN SUISSE

La mobilité individuelle est l’un des besoins de base de tout être humain. Elle garantit la flexibilité, l’indépendance et la liberté. Elle nous permet de décider en toute autonomie quand, comment et où nous nous déplaçons, et ce, de manière pratiquement illimitée. La mobilité est un pilier essentiel de notre bien-être.

Parallèlement à l’augmentation de la population, le parc automobile se développe continuellement depuis 20 ans. Chaque année, il accueille en effet environ 50 000 voitures de plus. Le trafic routier a doublé en 30 ans. Plus de 6,3 millions de véhicules à moteur (voitures de tourisme, véhicules utilitaires et motos), sans compter plus de 200 000 cyclomoteurs et un nombre croissant de vélos électriques rapides, sillonnent les routes suisses. Le pays compte ainsi 541 véhicules à moteur pour 1000 habitants, ce qui en fait l’un des plus motorisés au monde. La route est de loin le moyen de transport le plus utilisé en Suisse.

Les prévisions dépassent encore la croissance observée jusqu’à présent. Dans ses Perspectives d’évolution du transport 2040, la Confédération s’attend à une croissance démographique de près de 30% rien que d’ici à 2040. La place se raréfie sur la route, en particulier dans les villes et les agglomérations. Or cet encombrement a des conséquences. En 2020, 16 897 accidents ayant entraîné des blessures corporelles se sont produits sur les routes suisses, dont les deux tiers dans des villes. Les statistiques recensent 227 morts, 3793 personnes grièvement blessées et 16 002 légèrement blessées en 2020.

Chaque semaine, quatre personnes en moyenne perdent la vie sur les routes, les motards et les piétons étant de loin les plus touchés. Avec l’augmentation des ventes de vélos électriques, le nombre d’accidents impliquant de tels véhicules a aussi fortement augmenté. Les motards et les individus qui utilisent des vélos électriques, ainsi que les cyclistes et les piétons, sont généralement les plus nombreux à être grièvement blessés.

Pour des raisons techniques, juridiques et éducatives, le nombre de morts et de personnes grièvement blessées sur les routes suisses a toutefois sensiblement diminué ces dernières années malgré le développement de la circulation. C’est précisément à ce niveau que s’engage le Conseil suisse de la sécurité routière (CSR). En collaboration avec ses partenaires, il promeut et renforce les mesures visant à améliorer continuellement la sécurité routière. Il étudie l’attitude et le comportement des usagers, cherche à promouvoir et à approfondir les compétences de conduite, la connaissance et l’acceptation des règles qui prévalent sur la route, l’éducation routière et la formation continue tout au long de la vie. Il contribue ainsi chaque jour à l’amélioration de la sécurité routière pour tous.

Nous vous souhaitons à tous bonne route en toute sécurité!

javscat.netshitjav.comany-porn.netits-porn.net